DEVENEZ CHAUFFEUR DE TAXI LYON RHÔNE


                          FORMATION INITIALE , FORMATION CONTINUE,                                                                          FORMATION A LA  MOBILITE,  FORMATION PASSERELLE VTC / TAXI

L'école Lyonnaise de TAXI

La marque de RHODA FORMATIONS


Origine du mot taxi :

Le mot taxi est l'apocope de taximètre, appareil destiné à mesurer à la fois le temps et la distance d'un trajet pour établir le montant à payer par le passager, également appelé compteur horokilométrique.



.


Nos formations à  Lyon  / Villeurbanne

4 formations essentielles :

- La formation initiale
- La formation continue
- La formation à la mobilité
- La formation passerelle VTC / TAXI

Notre histoire

Pourquoi RHODA ? 

Pline l'Ancien, dans son Histoire naturelle, estimait que le Rhône tire son nom de Rhoda ou Rhodanusia, colonie de Rhodiens bâtie jadis à l’une de ses embouchures, aux environs d'Aigues-Mortes.

De Rhoda à RHODA FORMATIONS, il

y a ce couloir Rhodanien  qui de Lyon à Avignon caractérise nos implantations actuelles.
Depuis plusieurs années Rhoda Formations a formé des centaines d'apprenants en présentiel ou e-learning. 

dd

Notre équipe

Notre directeur pédagogique, juriste de formation, spécialiste du T3P, dirige une équipe de formateurs et formatrices animés d'un réel savoir faire. Carine, chauffeur de taxi depuis plus de 20 ans, assure les modules spécifiques à la profession de taxi.
En soutien, nos professeurs d'anglais et de gestion assurent avec pertinence un enseignement de qualité. 


Transport public particulier de personnes : une réglementation en évolution

Le secteur du T3P connaît depuis plusieurs années une profonde transformation : les habitudes de consommation des utilisateurs changent grâce aux innovations technologiques, et de nouveaux acteurs économiques émergent sur ce marché.
Le Gouvernement a, depuis plusieurs années, pris conscience de ces mutations. Dès 2014, la loi relative aux taxis et aux VTC a permis de fixer un cadre juridique pour les différents acteurs.
La loi relative à la régulation, à la responsabilisation et à la simplification dans le secteur du transport public particulier de personnes promulguée le 29 décembre 2016 fixe, quant à elle, des objectifs en matière de contrôle, d’accès aux différentes professions et de régulation du secteur afin d’apaiser les fortes tensions dans ce secteur d’activité. Le texte prévoit notamment :

  • La mise en place d’un dispositif de régulation favorisant la mise en concurrence par les conducteurs de T3P des centrales de réservation. Désormais, les centrales de réservation ne peuvent plus imposer des exclusivités aux conducteurs qui, eux, pourront être connectés simultanément à plusieurs de ces centrales.
  • La communication de données par les personnes intervenant dans le secteur du T3P à l’autorité administrative.
  • L’interdiction de la réalisation de services occasionnels avec des véhicules de moins de 10 places dans les périmètres couverts par un plan de déplacements urbains obligatoire pour les agglomérations de plus de 100 000 habitants.
  • La mise en place d’un tronc commun de formation à l’ensemble du secteur et l’organisation des examens « VTC » et « taxi » par les chambres des métiers et de l’artisanat.
  • L’obligation pour le conducteur de taxi, d’accepter le paiement des courses, quel que soit le montant du prix, par carte bancaire.

Le décret du 6 avril 2017, pris en application de la loi susmentionnée, précise notamment les modalités du nouvel examen d’accès aux professions de conducteurs de taxi et de VTC.
Le décret du 24 février 2017, quant à lui, met en place les instances du secteur du T3P, à savoir l’Observatoire national des transports publics particuliers de personnes, le Comité national des transports publics particuliers de personnes et les commissions locales des transports publics particuliers de personnes.